Sélectionner une page

Les conseils LinkedIn pour les recruteurs: Nicolas Pasetti

Nicolas Pasetti eteam oak linkedin

Pourrais-tu te présenter ?

Nicolas PASETTI, 42 ans, Papa d’un petite fille de 5 ans, je dirige actuellement E-Team une agence de comm RH que j’ai monté avec Julia (ma femme/associée) depuis 11 ans et je pilote depuis 1 an une entreprise qui développe un logiciel SaaS, OAK, pour accompagner les entreprises dans le développement des compétences, la mobilité interne et le stratégic workforce planning.

Comment tu es arrivé dans le recrutement ?

Par un concours de circonstance, je venais de rater deux fois l’agreg/CAPES d’histoire et j’avais un pote qui bossait pour Adenclassifieds, Alban Salini. Il m’a coopté et je suis rentré en tant que commercial pour Cadremploi et Keljob en 2008 ! 

Depuis quand prends-tu la parole sur LinkedIn ?

Depuis environ 2 ans, j’ai commencé pour tester et je me suis vite pris au jeu, je suis joueur et j’aime les défis et Linkedin est un défi constant !

Comment as-tu fait pour te lancer ? Quel a été le déclencheur ?

J’ai dû travailler une stratégie de growth marketing RH pour un client, du coup je me suis intéressé de prêt à l’outil Linkedin, je me suis formé sur le sujet pour pouvoir accompagner mon client et je me suis pris au jeu.

Quel type de contenu préfères-tu partager ? Et pourquoi ?

J’adore partager mon point de vue sur les baromètres, que ce soit ceux de Parlons RH, de MyRhLine, de l’Agefiph ou tout autre.

Tout ce qui peut donner de quoi réfléchir aux RH d’un côté et des chiffres qui sont censés parler aux chefs d’entreprise, car souvent le problème est que les chefs d’entreprise sont l’élément bloquant dans le développement d’une vraie stratégie RH.

Quels conseils donnerais-tu aux pros du recrutement pour se lancer sur LinkedIn ?

Ne pas hésiter et y aller. Très souvent les gens ont peur de se lancer car ils ne se trouvent pas légitimes ou se disent qu’il y a déjà quelqu’un qui a parlé de ce sujet 

Mais est ce qu’ils s’empêchent de parler dans une soirée entre amis de sujets qui les touchent, non. Et pourquoi, car leur avis enrichit le débat et c’est exactement la même chose sur Linkedin, lancez vous, votre avis enrichira le débat et servira toujours à des personnes qui n’ont pas connaissance de ces sujets.

Quelle est ta ligne éditoriale ? Sur quels sujets tu prends la parole ? 

Je prends la parole surtout sur des sujets de marketing RH et de recrutement (mon domaine de base). J’aime également beaucoup les sujets sur l’inclusion et la diversité.

Qu’est ce qu’il faut pour tenir sur la durée sur LinkedIn ?

Du courage !!! Sans rire, il faut avoir une ligne directrice claire, se laisser des vraies plages pour écrire, toujours avoir de quoi noter un sujet pertinent où que l’on soit (le plus dur car tout le monde à le syndrome de la feuille blanche !) et surtout, surtout ne pas se focus sur les vanity metrics.
L’algo LinkedIn est mouvant est on peut un jour faire un post à 1000 likes et le lendemain à 10 likes
L’important est de toucher sa cible, même petite, avec du contenu impactant !

Quels sont les risques/peurs à se lancer sur LinkedIn que tu as eu ? Quelles sont les erreurs les plus fréquentes que tu vois pour les recruteurs ?

Toujours les mêmes la peur de ne pas être légitime, le syndrome de l’imposteur qui est encore plus important sur Linkedin, car c’est un réseau trop lisse, ou tout le monde réussit et semble fier de ce qu’ils font, experts en tout ! 

Les erreurs les plus fréquentes sont de faire du contenu pour faire du like et vouloir faire du contenu qu’on ne maîtrise pas, type des visuels si on ne sait pas utiliser PS ou Canva.

 

Qu’est ce que cela t’a apporté de poster sur LinkedIn ?

Beaucoup d’échanges ultras intéressants qui m’ont fait prendre d’autres angles d’approche et donc évoluer ma vision des choses sur certains sujets 

J’ai rencontré nombre de personnalités super intéressantes

Et bien évidemment des clients, je ne prospecte plus en cold calling.

Qui sont les personnes sur LinkedIn qui t’influencent le plus ? (donne nous des noms:)

Arthur Auboeuf, il contribue à changer les choses, Caroline Mignaux, c’est grâce à ses conseils que j’ai débuté, en écoutant Marketing Square, Florence Bernier Debbabi elle ouvre le champ des possibles sur un sujet méconnu pour moi, le droit pour te faire un top 3. 

Un dernier conseil sur LinkedIn pour les pros du recrutement ?

Allez y mais, c’est en étant soi même qu’on est le plus impactant